La confusion entre coaching personnel et coaching professionnel est fréquente. Dans le premier cas, il s’agit d’une démarche privée de développement personnel, dans le second, le coaching repose sur un processus structuré qui visite successivement plusieurs étapes, dont la finalité est de favoriser l’adéquation entre le coaché et sa fonction professionnelle.

 

Mais les frontières entre développement de la personne et développement professionnel sont minces. Et, c’est donc de la responsabilité du coach de rester dans le cadre pour lequel le client a fait appel à lui. Le coaching professionnel peut favoriser le développent personnel sans qu’il en soit la finalité et vice-versa. Dans les deux cas, il s’agit d’être garant du processus qui favorise l’atteinte des objectifs définis.

Le salarié est sollicité à travers plusieurs prismes : course au résultat immédiat, pressions hiérarchiques croissantes, plans sociaux, complexité technologique, collusion des domaines professionnel et privé… les difficultés ne manquent pas !

 

En parallèle, l’individu aspire à trouver dans son activité professionnelle un épanouissement, une relation au travail qui donne du sens à sa vie. Par voie de conséquence, il sollicite de plus en plus l’organisation pour satisfaire cette quête de sens à travers son identité professionnelle.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *